13/04/2016

Nuit Bausil à Perpignan le 22 avril 2016

Le Centre méditerranéen du livre organise à Perpignan La Nuit Bausil

Hugues di Francesco, Jean Édouard Barbe viendront parler de leur "rencontre" avec le grand poète que fut Albert Bausil, inspirateur de Charles Trenet.

Le Coq Catalan, Le Matelas de nuages, Albert Bausil

Poète, meneur de revue, chroniqueur, écrivain, Albert Bausil, avec sa bande d’amis, d’artistes et sa famille, fut le grand animateur de la vie culturelle et artistique à Perpignan dans la première moitié du xxe siècle. Il créa un hebdomadaire culturel, satirique et sportif, Le Cri Catalan, devenu Le Coq Catalan dans lequel écrivit une nouvelle génération de talents, tels que Cyprien Lloansi, Louis Amade ou Charles Trenet, dont le nom est indissociable de celui d’Albert Bausil. Charles Trenet a été formé artistiquement à Perpignan par Albert Bausil qui lui a ouvert les colonnes de son journal, l’a fait jouer dans ses revues, lui a transmis la joie de vivre, ce goût du calembour et du rythme. Jean Cocteau dira : « Charles Trenet lui doit une bonne part de sa grâce ». Albert Bausil fut le mentor de Charles Trenet, qui chantera plus tard : « Fidèle, fidèle, je suis resté fidèle […] à un drôle d’Albert… »
Le Coq Catalan, publié aux éditions Zinedi, reprend le titre de l’hebdomadaire qui reflète tant l’esprit Bausil : « coq à talents » où s’invitent humour, poésie, joie de vivre. Cet ouvrage est composé de textes choisis (poèmes et prose) d’Albert Bausil dont certains inédits, de la réédition du recueil de poésie Le Matelas de nuages, paru en 1936 aux éditions du Coq Catalan, de photos et hommages rendus à cet immense artiste par Cyprien Lloansi, Jean Cocteau, Louis Amade, Juliette Faber, Joseph Delteil, Edmund Brazès, Carles Grando. La poésie d’Albert Bausil est bucolique, joyeuse, un brin moqueuse, parfois nostalgique, et surtout très moderne. Ses textes sont un hymne à la joie, à l’amour, à la beauté de ce Roussillon qu’il aima tant, à l’amitié, à l’intelligence.


Jean Édouard Barbe


Jean Édouard Barbe (en photo avec Charles Trenet), dit Jean Édouard, est auteur compositeur interprète. Sa mère faisait partie de la « bande à Bausil » et, très jeune, il dévora les textes du poète dans la bibliothèque de ses parents, bercé par les chansons de Charles Trenet. Artiste confirmé, Jean Édouard enregistra un 33 tours avec des textes d’Albert Bausil en 1978 chez Polydor : Jean Édouard chante Albert Bausil. Nul mieux que lui ne pouvait préfacer ce livre : Le Coq Catalan.

Hugues di Francesco



L’œuvre d'Albert Bausil traverse le temps et les générations. C’est au tour d'Hugues di Francesco (en photo avec ses musiciens), auteur compositeur et chanteur du groupe Al chemist, d’interpréter les textes du poète avec cet album hommage à Albert Bausil : Sur les chemins d'Albert Bausil.

Aucun commentaire: