Gabriel MACCHIAVELLI




Fils d'immigrés italiens venus s'installer à Nice, Gabriel Macchiavelli est revenu vivre et travailler dans la ville qui accueillit ses parents. De temps en temps, il monte se ressourcer sur la colline de son enfance, même si elle a bien changé.

 

 Tel un papillon



Marc, quadra célibataire, traverse une crise de doutes autant profonde que nouvelle. Rien ne va plus dans sa vie comme "avant". Avant le cauchemar, avant sa rencontre avec l'énigmatique Olivier, avant les appels anonymes. Serait-il devenu paranoïaque ? Vit-il la crise de la quarantaine ? Marc se pose mille questions et en cherchant les réponses ses certitudes les plus ancrées vont voler en éclats et son existence va s'en trouver bouleversée.
Tel un papillon est le premier roman de Gabriel Macchiavelli, éditions Zinedi.



ISBN 978-2-84859-138-4
Édition imprimée : 18 €
Parution le 25 août 2015

La Colline


Dans La Colline, Gabriel Machhiavelli raconte son enfance sur la colline au-dessus de Nice. Une plongée dans une France aujourd'hui disparue.
Nous sommes au beau milieu des années 60, lorsque naît le petit Gabriel pour la plus grande joie de ses parents et de sa sœur aînée. L’auteur a réuni ses souvenirs de ces années d’insouciance, celles de l’enfance et aussi d’une France prospère où chacun pouvait se faire sa place. Celle de Gabriel et de sa famille se situe sur « la colline », un coin de campagne au-dessus de Nice, où ses parents, immigrés italiens fuyant la misère de leur pays, se sont installés pour cultiver les œillets.  



ISBN : 978-2-36741-000-5
Édition imprimée : 17.00 €

Pour acheter La Colline, cliquez sur le titre.
Retrouvez La Colline sur le site de géographie littéraire fr.booksgeo.com
Lire la chronique de Lire ou mourir
L'interview de Gabriel Macchiavelli sur Séma Diffusion


9 commentaires:

Biscaglia cedric a dit…

Un livre très agréable à lire,avec une très très belle histoire !!!!
Un grand Bravo à son auteur

Gabio Macchiavelli a dit…

Merci pour ces félicitations.
J'ai voulu écrire une page d'enfance, d'une époque qui fut pour moi tellement magique et tellement belle, qu'elle reste un souvenir impérissable....

Eric Magao a dit…

Bonjour Gaby,
J'ai dévoré ton livre en deux soirées. Que de souvenirs, qui me rappellent ma propre enfance à la campagne, et cette douce période faite de simplicité, d'amour familial, bref, les temps heureux.
Que de petits plaisirs retrouvés, et la description d'une époque où le respect du travail et de l'effort étaient encore reconnus et respectés.
Merci pour ce bon moment passé en ta compagnie et celle des tiens, Amitiés.

Anonyme a dit…

Bonjour Gaby,
J'ai dévoré ton livre en deux soirées. Que de souvenirs, qui me rappellent ma propre enfance à la campagne, et cette douce période faite de simplicité, d'amour familial, bref, les temps heureux.
Que de petits plaisirs retrouvés, et la description d'une époque où le respect du travail et de l'effort étaient encore reconnus et respectés.
Merci pour ce bon moment passé en ta compagnie et celle des tiens, Amitiés. Eric Magao.

Anonyme a dit…

Merci pour ce livre que j'ai lu enfin dévoré avec un plaisir énorme de la première a la dernière ligne un pur moment de bonheur.
tout au long du récit je me suis retrouvé propulsé dans mes propres souvenirs dans ma propre enfance et
j'ai adoré merci d'avoir ravivé ces sentiments.
un récit "pagnolesque" teinté d'humour excellent, un livre agréable.
Une seule question me taraude Mr MACCHIAVELLI à quand la suite de la vie trépidante du jeune Gabriel ?
Merci pour ce moment passé accroché au fil de votre enfance.
j.m. Courtial

Jack a dit…

Bonjour,

J'ai lu votre livre en deux soirées, c'était un joli moment de détente, avec des mots très simples, une écriture légère.
Moi j'ai grandi en Lorraine,et j'ai vécu également des moments similaires où l'on pouvait courir dans la nature et les champs sans danger. (Nous avions des WC dans les années 50,peut être un privilège)...... Vers 10 ans, nous faisions beaucoup de vélo sur les petites routes, aujourd'hui ??????
La colline de Magnan a quelque peu changé depuis,j'adore repenser à cette époque.
Jack

Gabio Macchiavelli a dit…

Bonsoir Jack,

Merci pour votre mot, très sympathique. C'est vraiment un bonheur de recevoir des retours aussi positifs, et de se dire que le livre a été apprécié. Je vois que nous avons partagé les mêmes jeux (vélo sur les petites routes, campagne....). Oui, il est exact que la colline de Magnan à plus que changé, et parfois lorsque je "remonte" sur ces terres, j'ai du mal à m'y retrouver, le béton ayant remplacé notre terrain de jeux...
Cordialement.
Macchiavelli Gabriel

JP P a dit…

Bonsoir à tous,
Je souhaite féliciter l’excellent écrivain qui a réussi à me transporter dans un monde de bonheur avec la Colline! un livre plein de fraîcheur!
Je suis fan de son deuxième livre "Tel un Papillon"! l'auteur avec beaucoup de talent m'a tenu en haleine jusqu'à la fin de l'histoire!
A lire et a relire..
Jean-Patrice

Coco Napo a dit…

Bonsoir,

Je tiens à vous féliciter pour votre roman Mr.Macchiavelli " TEL UN PAPILLON" et vous remercier pour ce moment de détente et qui aussi m'a redonné l'envie d'ouvrir un livre:)
J'ai adoré celui ci qui m'a intrigué et tenue en haleine jusqu’à la fin.

Cordialement
Corinne.N